Le parc national de Djoudj, nichoir des oiseaux.

Article : Le parc national de Djoudj, nichoir des oiseaux.
30 mars 2011

Le parc national de Djoudj, nichoir des oiseaux.

Des essaims d'oiseaux au parc de Djoudj

Nous sommes à Djoudj, le parc national des oiseaux à 60 km de Saint-Louis au Sénégal. Avec plus de 360 espèces, il est la troisième plus grande réserve ornithologique au monde. L’honneur et le privilège me sont donc faits en cette matinée ensoleillée. Des oiseaux, il en à regarder à perte de vue. A sa création en 1971, certains villages ont du être délocalisés pour constituer un site de de 12 000 hectares. Nous avons pris le départ du débarcadère pour aller à la découverte de cet espace aux indénombrables espèces animales et végétales.  Les explications du guide touristique à bord se mêlent au nos regards admirateurs et l’émotion qui a fini de gagner les cœurs.  Je voudrais partager ces découvertes avec les lecteurs. Il s’agit des images que j’ai faites et quelques commentaires sans vouloir dresser de façon complète les caractéristiques du milieu.

Dès 1976, le parc a été élargi  à 16 hectares, constitués d’îles et d’eau douce. La majorité des oiseaux qu’on y retrouve sont des oiseaux migrateurs venus d’Europe à la recherche de meilleures conditions climatiques, surtout en hiver où ils peuvent bénéficier de l’ensoleillement. Ce périple est pénible pour les eux. C’est ainsi que le site en mis hors menace de grippe aviaire car les oiseaux pourtant le virus ne pouvant pas achever le parcours, nous confie le guide. Le pélican blanc est l’espèce dominante. Un peu partout ils font des attroupements. Ils encerclent  les poissons avant de les happer avec leur bec très solide. Leur particularité est qu’ils forment un V en volant et amerrissent de façons spectaculaires. Ici tout baigne dans une atmosphère ambiante. Les chants des oiseaux déchirent.

J’ai pu voir, ou du moins les guide a pu nous montré, une dizaine d’espèce d’oiseau. Il s’agit entre autres du pélican blanc, le héron blanc, le héron cendré, le cormoran, l’aigle pêcheur, le jacana d’Afrique, l’ibis tantale, la bergeronnette etc. En plus des oiseaux, on y rencontre de nombreuses espèces animales comme le phacochère, le crocodile, le varan aquatique et d’autres espèces de ces genres.

Les photos ci-dessous vont, je l’espère, éclairer le présent billet que je veux illustratif de la beauté de la nature et de la biodiversité. Si on est d’accord que la biodiversité est une question centrale de notre temps et que de plus en plus de voix s’élèvent pour alerter sur la menace d’extinction qui plane sur certaines espèces ; alors il est temps de travailler à leur préservation.

Partagez

Commentaires