Jean Ndong confirme les révélations de Me Bourgi

Article : Jean Ndong confirme les révélations de Me Bourgi
28 septembre 2011

Jean Ndong confirme les révélations de Me Bourgi

Une révélation de l’ancien premier ministre gabonais, Jean Eyedhe Ndong confirme que la France a reçu des mallettes de certains dirigeants africains. Cela pourrait être une preuve des déclarations fracassantes de Robert Bourgi qui occupent les devants de la scène politique africaine et françaises

Premier ministre de Bongo (2006-2009), M.Ndong s’appui sur le cas Gabonais.

 »Les valises d’argent était une pratique courante entre l’ex-président Oumar Bongo et  »certaines autorités françaises », a affirmé M. Dong citant des versements au responsable droite Jean-Marie Le pen.

Et l’ex-premier ministre de continuer dans un entretien sur RFI « J’en ai entendu parler comme beaucoup mais je n’en ai pas vu personnellement. Mais je sais qu’il a été question de valises d’argent entre le Gabon et la France. C’était une pratique courante, entre le président de la République gabonaise et certaines autorités françaises »,

Toutefois, il dit ne pas savoir s’il s’agissait de l’argent d’Omar Bongo, de l’Etat gabonais ou de celui du pétrole.

Dans ses accusations, Robert Bourgi avait cité, Nicola Sarkozy, Jacgues Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen, assurant que ce dernier avait reçu des fonds occultes d’Omar Bongo pour financer sa campagne présidentielle de 1988.

Par ailleurs Bourgi, qui avait cité le président sénégalais, Abdoulaye Wade et son fils Karim Wade, a fini par indiqué qu’ils sont plus concernés.

Partagez

Commentaires